Free songs
ACE
Publicité
Vidéos
Ghana : Une chinoise derrière l’exploitation minière illégale

Ghana : Une chinoise derrière l’exploitation minière illégale

Cinq ressortissants chinois, y compris une femme, Asia Huang, ont été arrêtés pour leur implication dans les activités minières  illégales à Bepotenteng dans la région d’Ashanti au Ghana. Ils ont été transférés au siège du Service de l’immigration du Ghana (SIG) à Accra pour d’autres enquêtes. Mais qui est donc Asia Huang ?

Au Ghana, l’exploitation minière illégale encore appelée « Galamsey »  est un phénomène grandissant  qui fait la une des journaux depuis plusieurs mois. Cette activité détruit la forêt  et les cours d’eau dans plusieurs villes du pays.

Aisa Huang, se faisant aussi appelé Yaa Asantewa à 30 ans, est décrite comme la «Reine de Galamsey» dans les zones minières. Elle est considérée comme la puissante femme chinoise derrière l’exploitation minière illégale (galamsey) dans la région d’Ashanti, le Western et Eastern Region.

Selon Kweku Baako, le rédacteur en chef du journal New Crusading Guide, elle a une forte influence et un réseau dans les services de sécurité du pays. Elle a des enregistrements audio et des vidéos  sexuelles qu’elle utilise pour faire chanter des hommes politiques et autorités lorsqu’on tente de l’arrêter.

«Aisa Huang a déjà été arrêtée à trois reprises puis libérée par la suite ; j’espère que cela n’arrivera pas cette fois ci », a déclaré Kweku Baako.

Le gouvernement ghanéen avait déjà renforcé son engagement à mettre fin aux activités minières illégales. Une campagne médiatique « Stop-galamsey-now-campaign » avait été lancée contre des miniers illégaux chinois en début du mois d’avril. Ce qui avait entrainé le piratage de plusieurs sites d’information tels que Ghanaweb.com, Peacefmonline.com, Myjoyononline.com et Adomonline.com.

 

Lise Bivigou (stagiaire)

Réagissez à cet article, laissez votre commentaire ici

Scroll To Top