Ghana : Un pompiste tué par le patron d’une station d’essence

Ghana : Un pompiste tué par le patron d’une station d’essence

Advertise 600×150
Vodafone African Legends Night

Paga, une ville du Ghana frontalière au Burkina Faso, a été plongé dans un état de choc après que le propriétaire d’une station d’essence ait tiré une balle dans la tête d’un pompiste de la station d’essence voisine.

Osman Paregavwa aurait débarqué à « Quantum Petroleum », une station d’essence  située dans la ville de Paga  aux environs de 21 h ce  lundi pour empêcher  les clients  présents dans cette station de faire le plein de carburant.

Telle une scène de film, M. Paregavwa aurait sorti un pistolet  de sa poche tirant  deux coups de feu sur l’un des clients qui aurait tenté de s’opposer à lui.

Des témoins de la scène ont raconté : « les balles auraient manqué sa cible qui, après détection de danger au moment où Osman ôtait le pistolet de sa poche, avait pris la poudre d’escampette sur sa moto. Malheureusement, la seconde balle a frappé  Moses Akazuo, l’un des pompistes dans la tête alors que tout le monde dans la station s’était couche  pour se protéger ».

Epris de remords vu la gravité de son acte, Osman se précipita sur le pompiste qu’il aurait transporté lui-même dans un hôpital le plus proche.

Le jeune homme, Moses Akazuo, d’une trentaine d’année a rendu l’âme ce matin au Centre Universitaire de Tamale dans le nord du Ghana  ou il avait été transféré plus tard pour des soins intensifs.

Osman Paregavwa est actuellement entre les mains de la police pendant que la famille du défunt demande justice.

 

Lise Bivigou (stagiaire)

Réagissez à cet article, laissez votre commentaire ici

Derniers Tweets

Recevez GRATUITEMENT les dernières Actualités, Promotions et Offres d'Emplois du Ghana directement dans votre messagerie
NE MANQUEZ PLUS RIEN DE CE QUI SE PASSE AU GHANA
Abonnez-vous
NE MANQUEZ PLUS RIEN DE CE QUI SE PASSE AU GHANA
Recevez GRATUITEMENT les dernières Actualités, Promotions et Offres d'Emplois du Ghana directement dans votre messagerie
Abonnez-vous
Inline

kaaf-popup-1

Réagissez à cet article, laissez votre commentaire ici