Ghana : trois personnes arrêtées à l'aéroport de Kotoka avec de la cocaïne et de l’héroïne

Ghana : trois personnes arrêtées à l’aéroport de Kotoka avec de la cocaïne et de l’héroïne

Advertise 600×150

Les agents de l’Organe de contrôle des stupéfiants (NACOB) ont arrêté trois personnes à l’aéroport international de Kotoka pour avoir tenté de transiger en contrebande de la cocaïne et d’héroïne.

Les trois personnes de nationalité ghanéenne, libérienne et nigériane  ont été arrêtées à différentes occasions entre mars et avril 2017.

Le ghanéen, a été arrêté mercredi 29 mars 2017, en passant par les formalités d’arrivée à l’aéroport à son retour de Nairobi, au Kenya. Le suspect, après son arrestation, a avoué avoir avalé 35 boulettes de speedball, une combinaison de cocaïne et d’héroïne.

Les rapports indiquent que le libérien, qui a été arrêté le vendredi 31 mars 2017, se rendait en Chine avec 2 dalles de feuilles séchées soupçonnées d’être du cannabis sativa, connu sous le nom de Wee, caché dans ses bagages.

Quant au Nigérian, il a été arrêté mercredi dernier à son arrivée du Brésil. Un test d’urine a confirmé qu’il avait ingéré 111 pellets de cocaïne. Egbuta a par la suite avoue être un ex- condamne qui avait été en prison en Equateur pour une infraction de drogue similaire.

La déclaration du NACOB a déclaré que les trois suspects avaient été inculpés pour des poursuites.

Le NACOB a déclaré qu’il «n’échapperait à aucune personne ou personne jugée coupable des infractions illicites liées aux drogues, comme le prévoit la loi PNDC 236. »

Il a en outre assuré le public qu’il s’était engagé à lutter contre le commerce illicite de drogues dans le pays et a appelé le public à l’assister dans son mandat.

Réagissez à cet article, laissez votre commentaire ici

Derniers Tweets

Inline

kaaf-popup-1

Réagissez à cet article, laissez votre commentaire ici