Ghana : Interdiction aux enseignants de modifier leur date de naissance

Ghana : Interdiction aux enseignants de modifier leur date de naissance

Advertise 600×150

Le Ghana Education Service (GES), s’inquiète du taux alarmant des enseignants demandant une modification  dans leur date de naissance. Une situation qui pénalise sa direction.  

Des sources indiquent qu’il est presque devenu une norme chez certains enseignants proches de la retraite de modifier leur date de naissance sur les données fournies au Service dès la prise de fonctions.

Rappelons que la retraite pour les enseignants ghanéens est fixée à l’âge de 60 ans.

Selon une déclaration du GES, plus de 800 enseignants ont demandé une modification de leurs dates de naissance au cours des derniers mois.

Face à ce phénomène, le Ghana Education Service a pris des mesures radicales en décidant de « suspendre le changement de date de naissance pour tout le personnel du GES et ordonne ses directeurs régionaux et municipaux d’assurer une stricte conformité jusqu’à nouvel ordre».

 

Lise Bivigou (stagiaire)

Réagissez à cet article, laissez votre commentaire ici

Derniers Tweets