Ghan / Quatre diplomates ont présenté leurs lettres de créance au président Nana Akufo-Addo

Ghan / Quatre diplomates ont présenté leurs lettres de créance au président Nana Akufo-Addo

Advertise 600×150

Au cours de cérémonies séparées à la Maison Flagstaff, quatre envoyés ont présenté ce mardi leurs lettres de créance au président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo. Il s’agit de Mesdames Genevieve A. Kennedy, Ambassadeur du Libéria; Maria Elisa Teofilo de Luna du Brésil, Alicia Rico Del Pulgar d’Espagne et Inger Elizabeth Jorgensen Ultvedt de Suède.

Dans son interaction avec Mme Kennedy, qui a été la première à présenter ses lettres de créance, le président Akufo-Addo a déclaré que les relations entre le Ghana et le Libéria étaient antérieures à l’indépendance du Ghana.

Mme Kennedy, pour sa part, a félicité le Président pour sa nomination par l’Union africaine (UA) en tant que Champion pour l’Initiative Genre et Développement en raison de sa diligence à promouvoir la parité entre les sexes et le développement socioéconomique des femmes et des filles.

Lorsque l’ambassadeur du Brésil, Madame de Luna, a pris son tour, le président Akufo-Addo a rappelé les liens étroits qui existaient entre les deux pays, notamment dans le domaine du sport et dans la nomination des entraîneurs brésiliens pour les équipes nationales ghanéennes. Il a exprimé sa gratitude au gouvernement et au peuple brésiliens pour le soutien apporté par le Brésil au Ghana dans les domaines de l’agriculture et de la construction routière.

Au tour de la nouvelle Envoyée espagnole, Madame Del Pulgar, le Président Akufo-Addo a exprimé sa solidarité avec le peuple espagnol à propos des appels récents à la sécession d’une partie de ce pays. Il espérait que le peuple trouverait une solution constitutionnelle au développement pour s’assurer que la cohésion sociale et politique dont l’Espagne avait joui au cours des années n’était pas perturbée.

Madame Del Pulgar, pour sa part, a noté que son mandat était arrivé à un moment où le Ghana avait, plus que jamais, exsudé la vigueur et le dynamisme d’un pays qui connaissait son destin et voulait que ce destin soit entièrement entre ses propres mains.

Concernant les relations entre le Ghana et la Suède, le président Akufo-Addo a déclaré que même si les relations entre les deux pays avaient été bonnes au fil des ans, elles pourraient être améliorées. Il a dit au nouvel ambassadeur suédois, Mme Ultvedt, que l’objectif de son gouvernement était de créer un environnement propice pour que le secteur privé joue le rôle de premier plan dans la transformation de l’économie de la fiscalité à l’industrie.

Il a déclaré que la Suède, avec ses références démocratiques, était un modèle attrayant pour le Ghana et a souligné la nécessité pour les deux pays d’identifier de nouveaux domaines de coopération qui renforceraient les relations entre eux à un nouveau niveau.

Réagissez à cet article, laissez votre commentaire ici

Derniers Tweets

Recevez GRATUITEMENT les dernières Actualités, Promotions et Offres d'Emplois du Ghana directement dans votre messagerie
NE MANQUEZ PLUS RIEN DE CE QUI SE PASSE AU GHANA
Abonnez-vous
NE MANQUEZ PLUS RIEN DE CE QUI SE PASSE AU GHANA
Recevez GRATUITEMENT les dernières Actualités, Promotions et Offres d'Emplois du Ghana directement dans votre messagerie
Abonnez-vous