Festival de la francophonie 2017 : La comédienne  Charlotte Ntamack clôture en beauté les activités

Festival de la francophonie 2017 : La comédienne Charlotte Ntamack clôture en beauté les activités

Vodafone African Legends Night
Advertise 600×150

Ce samedi 25 mars du côté de l’Alliance française, la comédienne Charlotte Ntamack a levé le rideau. Devant un public enchanté, elle a clôturé le festival de la francophonie 2017 lancé le 11 mars dernier avec son spectacle « Don’t Cry Stand Up ».

Sous les projecteurs, l’humoriste camerounaise Charlotte Ntamack a fait voyager le public au « parlement du rire ». Don’t cry Stand up, qui signifie « lève-toi ne pleure pas » est une pièce de théâtre principalement axée sur la femme dans laquelle elle met en exergue la vie de la femme en couple et dans la politique.

Des fous rires, de la joie et beaucoup d’humour,  mais un message fort véhiculé à travers des paroles et des gestes harmonieux pour rappeler aux femmes qu’elles doivent rester fortes.

En effet, selon Charlotte « la femme rurale est l’avenir d’un pays ; le développement passe par la femme rurale bluetooth ».  La femme rurale bluetooth serait ici, la femme qui ne se délaisse pas, celle qui se valorise, prend sa vie en main et ne se laisse influencer par personne.

Un spectacle riche en émotion et en culture, « Don’t cry Stand up » n’a pas été joué par hasard. « Nous sommes toujours dans le mois de la femme et c’est encore un honneur pour moi de représenter la femme », a-t-elle dit à la fin du spectacle.

Lise G. Bivigou (stagiaire)

 

Réagissez à cet article, laissez votre commentaire ici

Derniers Tweets

Recevez GRATUITEMENT les dernières Actualités, Promotions et Offres d'Emplois du Ghana directement dans votre messagerie
NE MANQUEZ PLUS RIEN DE CE QUI SE PASSE AU GHANA
Abonnez-vous
NE MANQUEZ PLUS RIEN DE CE QUI SE PASSE AU GHANA
Recevez GRATUITEMENT les dernières Actualités, Promotions et Offres d'Emplois du Ghana directement dans votre messagerie
Abonnez-vous
Inline

kaaf-popup-1

Réagissez à cet article, laissez votre commentaire ici