Crise togolaise: Adebayor met les opposants en colère

Crise togolaise: Adebayor met les opposants en colère

Advertise 600×150

L’international footballeur togolais Emmanuel Sheyi Adebayor a créé la polémique auprès des togolais manifestant actuellement contre le régime politique en place, suite à son commentaire sur la crise politique du Togo.

Le capitaine de l’équipe nationale de football qui joue également pour le club de football turc de haut niveau Istanbul Basaksehir, aurait révélé dans une récente interview que les manifestants togolais devraient avant tout penser à apporter leur contribution au pays.

En effet, l’homme de 33 ans a déclaré aux medias français So Foot « Si le président part, les personnes sans emplois trouveront-elles du travail plus facilement? Ce n’est pas certain. Comme exemple nous avons la Libye avec Kadhafi. Nous avons vu ce pays avec et sans lui. Les Libyens le regrettent! La diaspora togolaise à Paris qui parle de marche, rentrez au pays si vous voulez organiser une marche« .

Ce commentaire a suscité beaucoup de critiques de la part des partisans de l’opposition sur les médias sociaux qui ont également déclaré ne pas être surpris, parce que le footballeur avait soutenu le président Faure Gnassingbé lors des élections présidentielles en 2015.

Des partis d’opposition réclament la démission du président togolais Faure Gnassingbé, le respect de la constitution de 1992 qui détermine une limite de mandats pour les présidents ainsi qu’un système de vote en deux tours. Les manifestations se déroulent depuis le mois d’août dernier.

Gretta Azizet Wora (Stagiaire)

Réagissez à cet article, laissez votre commentaire ici

Derniers Tweets

Recevez GRATUITEMENT les dernières Actualités, Promotions et Offres d'Emplois du Ghana directement dans votre messagerie
NE MANQUEZ PLUS RIEN DE CE QUI SE PASSE AU GHANA
Abonnez-vous
NE MANQUEZ PLUS RIEN DE CE QUI SE PASSE AU GHANA
Recevez GRATUITEMENT les dernières Actualités, Promotions et Offres d'Emplois du Ghana directement dans votre messagerie
Abonnez-vous