Crise au Zimbabwe : La mise en garde de l’ancien président ghanéen Jerry Rawlings

Advertise 600×150

Dans un post Facebook / Twitter, Rawlings conseille que même si la situation est devenue «inévitable», rien ne devrait être fait pour «détruire» indûment l’héritage et la dignité du président déchu Robert Mugabe pendant la transition. L’ancien leader ghanéen y vantait les vertus de Mugabe, sa fierté africaine et son audace.

« Sa fierté africaine, sa dignité et son audace étaient inattaquables. Il a servi et a vécu pour la dignité de son camarade noir d’une manière que beaucoup d’entre nous n’y sont pas arrivés », a-t-il écrit.

Notons qu’au Zimbabwe, l’armée a repris les rênes du pouvoir dans un changement de pouvoir pas trop clair, plaçant le chef de la libération de 93 ans en résidence surveillée. Il y a des suggestions selon lesquelles l’ancien vice-président de Mugabe, Emmerson Mnangagwa, qui a été renvoyé la semaine dernière, pourrait être en ligne pour prendre la relève de son ancien patron.

Réagissez à cet article, laissez votre commentaire ici

Derniers Tweets

Recevez GRATUITEMENT les dernières Actualités, Promotions et Offres d'Emplois du Ghana directement dans votre messagerie
NE MANQUEZ PLUS RIEN DE CE QUI SE PASSE AU GHANA
Abonnez-vous
NE MANQUEZ PLUS RIEN DE CE QUI SE PASSE AU GHANA
Recevez GRATUITEMENT les dernières Actualités, Promotions et Offres d'Emplois du Ghana directement dans votre messagerie
Abonnez-vous