Free songs
Publicité
Comment faire un bébé quand on est allergique au sperme ?

Comment faire un bébé quand on est allergique au sperme ?

Advertise 600×150
Aiuf 600×150

L’allergie au sperme est bien réelle. Quels sont les symptômes ? Comment faire un bébé quand on est allergique au sperme ? Madeleine Epstein, allergologue, nous a répondu.

Bien que rare, l’allergie au sperme n’est pas inexistante… et souvent sous-diagnostiquée. Pour ne pas passer à côté, on fait le point avec Madeleine Epstein, allergologue.

Une allergie au sperme, c’est quoi ?

Une allergie est une réaction anormale du système immunitaire provoquée par le contact d’une substance souvent étrangère à l’organisme. Plus précisément, l’allergie au sperme est une réaction à un composant du liquide séminal sécrété par l’homme. Ce n’est pas une allergie aux spermatozoïdes. Les femmes sont donc les principales touchées (les hommes ne pouvant être allergiques à leur propre sperme), et sont allergiques au sperme de certains hommes, pas tous. L’allergie au sperme n’est pas fréquente, mais pas inexistante non plus. Parmi le peu d’études parues sur le sujet, l’une de 1997, menée aux Etats-Unis, montre que parmi une cohorte de 1073 femmes présentant des symptômes évocateurs, 266 apparaissaient suspectes d’être allergiques au sperme.

Allergie au sperme : les symptômes

Les symptômes de l’allergie au sperme sont les mêmes que pour toute allergie : des démangeaisons, des brûlures localisées (vaginales), de l’urticaire qui peut se généraliser, une gêne respiratoire, ou encore plus rarement un choc anaphylactique (une réaction allergique extrême, pouvant entrainer de lourdes conséquences et des risques vitaux).

Les symptômes peuvent être plus ou moins modérés, selon les personnes. Ils apparaissent après un rapport sexuel : rien pour le moment n’a été décrit après une pénétration par voies orale et anale. Habituellement, les symptômes disparaissent entre deux rapports… puis reviennent après un nouveau rapport, ce qui oriente le spécialiste vers l’allergie au sperme, surtout si les symptômes n’arrivent pas après un rapport protégé.

Malheureusement, l’allergie au sperme est trop souvent sous-diagnostiquée : ses symptômes peuvent se confondre avec d’autres causes d’inflammation (comme des mycoses vaginales ou autres infections). Il ne faut pas hésiter à consulter son médecin qui … lire la suite sur www.magicmaman.com

Réagissez à cet article, laissez votre commentaire ici

Scroll To Top